15 mai : saint Isidore

dans TradiNews

Sanctorum, édition originale du XIXème siècle : Isidore naquit à Madrid, de parents profondément religieux. Dès qu’il s’agit pour lui de choisir un état, il prit celui de laboureur, qui réunit la frugalité, le recueillement, la solitude, le spectacle de la création à la plupart des autres avantages que les anciens ermites allaient chercher dans le désert.


Isisdore faisait de son travail un acte de religion : tandis que sa main conduisait la charrue, son coeur conversait avec Dieu et les esprits bienheureux. Il se mit au service d’un gentilhomme de Madrid, nommé Jean de Vergas, pour labourer ses terres et faire valoir une de ses fermes. Celui-ci, au commencement, voyait avec peine qu’Isidore assistât chaque matin à la messe avant de se mettre au travail. Quand il en faisait l’observation, le saint laboureur répondait doucement que le temps donné à Dieu n’est jamais perdu. Un jour, Jean de Vergas tombe à l’improviste à la ferme dans la matinée, pour examiner son travail. O merveille ! il aperçoit trois charrues qui travaillent ensemble : Isidore conduit celle du milieu ; deux jeunes hommes vêtus de blanc les deux autres. La vision cessa quand il fut proche. A partir de ce jour, il comprit le trésor qu’il possédait dans la personne d’Isidore, et le traita comme son frère.

Isidore reçut du ciel une compagne digne de lui. Un jour, bien qu’il eût tout distribué, comme il ne pouvait se résoudre à renvoyer un mendiant, sa femme, sur son ordre, visita de nouveau le bahut vide tout à l’heure. A son grand étonnement, elle y trouva de quoi nourrir le pauvre affamé. Une autre fois, par un temps de neige, Isidore vit des oiseaux blottis dans des branches et mourant de faim. Emu de compassion, il leur jeta une partie du blé qu’il portait. Arrivé au moulin, il trouva son sac aussi rempli que s’il n’en avait rien ôté.

Isidore mourut le 15 mai 1170. ce simple laboureur est le patron de la ville de Madrid.

Derniers articles TradiNews

10 juin : saint Landry

Évêque de Paris et fondateur de l’Hôtel-Dieu. Avant son élection épiscopale, il
Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.