A Nice, un restaurateur et ses clients bravent la dictature sanitaire

dans NSP Express

Le patron du restaurant Le Poppies à Nice a décidé de braver l’interdiction et a ouvert son établissement à des clients fous de joie scandant:  « Liberté ! Liberté ! » La flicaille a naturellement tenté d’empêcher le service mais a vite renoncé face à l’enthousiasme des convives. Pour le gérant de l’établissement, Christophe Wilson, ouvrir son restaurant est un acte de “résistance”. Les tables sont dressées et les assiettes sont servies, en un acte symbolique.


La flicaille a bien sûr tenté d’empêcher le service mais a vite renoncé devant l’enthousiasme des convives, plusieurs véhicules sont arrivés sur place pour faire respecter la loi et fermer l’établissement mais peu avant 16 heures, les policiers ont quitté les lieux sous les “on a gagné, on a gagné” des clients.

Le patron du Poppies n’en est pas à sa première action. En effet, il avait déjà ouvert son établissement fin novembre 2020 pour protester contre le deuxième confinement. Comme tous les restaurateurs français, Christophe Wilson est fermé depuis le 30 octobre. Il encourage ses collègues qui veulent lutter contre cette fermeture obligatoire à ouvrir eux aussi leur restaurant en signe de protestation.

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.