Autopsie d’un assassinat, Bernard Gantois

dans Arts & Lettres & Chansons

Paru aux Editions de Chiré, Autopsie d’un assassinat ou En route pour une dictature mondiale analyse impitoyablement les manoeuvres dilatoires de l’oligarchie mondialiste pour réduire les libertés et transformer la population de la planète tout d’abord en moutons, puis en esclaves.


Bernard Gantois, né à Maubeuge en 1944, polytechnicien et ingénieur civil des Ponts et Chaussées, développe la thèse selon laquelle la guerre faite à l’automobile, instrument de liberté s’il en est, cristallise toute la volonté maléfique des maîtres du monde qui pilotent l’armée du mondialisme, grandes banques, multinationales, idiots utiles du système – vegans et autres écolos bobos – volonté de tendre vers un but démoniaque : l’harmonisation totale, et sa diminution drastique, de la population mondiale et la dissolution des nations et particularismes dans le grand bain du métissage, le tout au nom d’un “paradis sur terre” bien éloigné du paradis promis par le catholicisme.

Car il s’agit bien ici de deux conceptions du monde qui s’affrontent : l’une, kabbaliste ou franc-maçonne, qui tend à faire de l’homme un dieu, conception éminemment satanique puisqu’elle vise à éliminer Dieu ; l’autre, chrétienne, universelle dans laquelle c’est Dieu qui s’est fait homme pour lui montrer le chemin de la sainteté avec l’aide de la grâce.

La vérité rend libre et cette liberté est insupportable aux serviteurs de Mammon qui usent de tous les moyens – et Dieu sait qu’ils en ont – pour la réduire à l’aide des “roquets” du système chargés de formater les esprits à une bien pensance menant à l’indifférenciation.

L’auteur voit nos descendants habiter des containers tous identiques, manger la même tambouille synthétique, se déplacer à pied ou à vélo, regarder les mêmes insanités télévisuelles, se métisser ou se “transgenrer”, tandis que les “élites” – suivez mon regard – vivront dans des cités luxueuses, voyageront en jet privé et mangeront des produits frais, leurs enfants glorieusement épargnés par toutes les contraintes réservées à la plèbe, une plèbe réduite à 500 millions d’âmes, pour mieux la contrôler ; mais Autopsie d’un assassinat reste un ouvrage indispensable pour qui veut éveiller et préparer à la lutte ceux qui refusent le système, car, tous ceux qui ont la foi savent que les “maîtres du monde” ont déjà perdu : “Et quand cette dictature, au prix de grands drames, aura disparu, l’homme débarrassé de ses chaînes retrouvera l’idée de liberté en croisant le regard de son cheval. Avant de partir sur sa monture se recueillir au pied d’une croix ayant miraculeusement échappé aux cataclysmes provoqués par ceux qui avaient cru qu’ils “seraient comme des dieux”.

Editions de Chiré 

Derniers articles Arts & Lettres & Chansons

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.