Bernard Tapie goûte aux délices de la diversité

dans NSP Express

Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril, Bernard Tapie aura enfin goûté, tout comme son épouse Dominique, aux joies de la diversité pour laquelle il aura tant œuvré. Mieux vaut tard que jamais. 


Rédaction NSP
Arnaud Raffard de Brienne

Agressé violemment par quatre individus, dont selon les victimes,  trois Africains et un individu de type Nord-Africain, dans leur luxueuse résidence secondaire de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, le couple aux visages tuméfiés, aura fait la une de la plupart des grands médias malgré la triste banalité du fait divers dans une France devenue véritable coupe-gorge. Vous et moi ou n’importe quel citoyen lambda serait tabassé de la sorte et cambriolé, il n’y aurait que les réseaux sociaux et quelques sites alternatifs dont Fdesouche pour s’en émouvoir.

Bernard Tapie qui aura consacré une bonne partie de son énergie et de sa vie à lutter contre le Front National, insulter ses électeurs et entretenir une hargne inextinguible à l’encontre de Jean-Marie Le Pen fait partie des responsables directs de la situation actuelle. Quémandant sans  doute un soupçon de clémence, il aurait rappelé à ses agresseurs qu’il « avait toujours soutenu les migrants ». Ce qui a dû lui valoir un ou deux gnons supplémentaires. Quel dommage que le millionnaire retraité n’ait  lu Guérilla de Laurent Obertone, il aurait peut-être enfin compris le mépris que vouent ces Chances pour la France aux individus de son espèce et à tous les renégats en tous genres

Les déboires de Bernard Tapie nous laissent l’œil sec. A 78 ans, après une vie tumultueuse faites d’aller-retours dans les prétoires pour motifs divers et variés, corruption, subornation de témoins, fraude fiscale, abus de biens sociaux, abus de confiance, escroquerie en bande organisée, détournement de fonds public et on en oublie certainement, ce prétendu redresseur d’entreprises mais plus certainement pilleur d’épaves, vient d’être rappelé aux dures réalités d’une société qu’il a contribué à détruire, espérant comme tant d’autres que ses anathèmes à l’encontre de la France française suffiraient à étouffer le tumulte des casseroles tintinnabulantes qu’il n’a cessé de traîner.

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.