Bonjour, c’est dimanche 18 avril

dans Tour d'horizon

Lu, vu, ou entendu cette semaine (ou une autre).


Rédaction NSP
Jean-Pierre Cousteau

— Ceux qui gouvernent ne sont estimés que lorsqu’ils sont nettement amis ou ennemis de quelqu’un, se déclarant sans ambiguïté, ce qui vaut toujours mieux que l’indécision.(Machiavel, Le Prince).

—  Les marxistes ont fait tant et si bien que l’indéfendable bourgeoisie sort de la confrontation lavée d’une partie de son abjection. (Pierre Antoine Cousteau, Pensées et Aphorismes — Le livre que vous pouvez lire cette semaine. A. France, Les dieux ont soif.

Elle, il, a dit

— La vieillesse est, de tout, la chose la plus inattendue qui  survient à un homme. (Trotsky)
— L’Assemblée en est réduite à être une chambre d’enregistrement. C’est humiliant et infantilisant ! (Emmanuelle Ménard)
— Ce n’est pas un délit de prôner le djihad. (Bernard Cazeneuve, lorsque ministre de l’Intérieur).
— Il faut se débarrasser sans délai de ce magma de supplétifs qui n’a jamais servi à rien. (De Gaulle, 3 avril 1962). Les supplétifs inutiles : les Harkis.
— Je ne connais aucun écrivain britannique qui ait soutenu le Brexit. (L’écrivainesse anglaise Kate Moss, in L’Obs).
— Le sage dit, selon les gens : Vive le roi ! Vive la ligue ! » (La Fontaine, La chauve-souris et les deux belettes).

Vous ne l’avez peut-être pas lu dans vos gazettes

— Enquête  du Centre européen d’études sur la Shoah chez des Belges de 16-22 ans :
38% des musulmans (contre 7% chez les autres) pensent que les sionistes sont des criminels, 37% (16%) que les Juifs contrôlent les media, 28% (15%) que le Mossad et la CIA ont fait le 11 septembre, 22% (17%) que la Shoah est fortement exagérée. (Ma relectrice me fait remarquer : « et les autres ? » Les autres : jamais entendu parler).
— Enquête française. Les 53 000 personnes dans le besoin – 67 % d’étrangers dont 53 % sans aucun titre de séjour – hébergées à l’hôtel par l’État coûtent 300 millions d’euros par an.
— Depuis trois ans, la loi des finances françaises rémunère les délateurs qui dénoncent des personnes ou sociétés à l’administration fiscale (comme quoi le  Français n’a besoin ni d’une Occupation ni d’une Épuration pour se « réaliser »).
— Jadis siège du ministère de la Marine et des Colonies, l’hôtel de la Marine, place de la Concorde, va abriter la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, présidée par l’ancien génial premier ministre socialo Jean-Marc Ayrault.
— Anne Boleyn était-elle femme? D’après la légende, oui, mais d’après Channel 5, pas suffisamment. Peut-être suffisamment pour se faire trancher le cou, mais pas assez pour revendiquer la gloire féministe. C’est donc pour « apporter un éclairage (avant ou après que sa tête soit tombée dans la sciure ?) féministe à son histoire» (sic) que son rôle sera tenu par une actrice noire. Na ! Comme conclut l’auteur de l’article qui m’apprend la chose : et si pour apporter un éclairage rigolo à son histoire, on faisait jouer le rôle d’Anne Frank par Michel Blanc période Les Bronzés font du ski ?
— La Cour d’appel de Bordeaux a confirmé le statut de réfugié politique (oui, vous avez bien lu) à un Bengali en raison (on s’accroche) de la pollution au Bengladesh.
— Facebook a dépensé en 2020 23,4 millions de $ pour la sécurité de Zuckerberg et sa famille.
— Libé n’apprécie pas et le dit : Olivier de Gourmay est nommé primat des Gaules. Imaginez un peu : un Saint Cyrien, ancien officier parachutiste, qui a risqué sa peau lors de  la première guerre du Golfe, au Tchad, en Centre-Afrique, en Irak.  Mais où va la France ? Il est vrai que pour Libé, la France…

Covid

— En Angleterre, le quart des décès officiellement attribués au covid serait en réalité dû à une maladie préexistante à la contamination covid. (Daily Telegraph).
— Au Japon seulement 1% des 126 millions d’habitants a été vacciné. Les JO sont dans 100 jours. Le premier ministre dans sa panique propose de vacciner en priorité les athlètes. Tollé !
— Bien aimé : « Lavez vos mains, la télévision s‘occupe de vous laver le cerveau ».

Notes personnelles

— Ne trouvant pas mon pied dans l’image que me donnent depuis ma naissance le suffrage universel et la démocratie, je ne voterai pas à la prochaine présidentielle. Ce qui ne m’interdit pas d’avoir mon opinion. Je vous fais une confidence, si je devais voter, ce ne serait pas pour Marine Le Pen. Vous vous dites : bizarre, il est pourtant de gauche. Certes oui. Disons que si on m’obligeait, entre Marine et Macron, la gauchiste Marine aurait évidemment ma voix. Mais on ne m’obligera pas (ce que je regrette : un régime démocratique devrait rendre le vote obligatoire : que le suffrage soit vraiment universel). Je ne voterai pas Marine pour pas mal de raisons. La dernière en date : comme un vulgaire Mélenchon, elle a fait passer l’ordre à ses militants de ne pas participer à la manifestation de soutien à Génération identitaire (sauf que les mélenchonistes ne se seraient déplacés que grimés en black-blocs et personne ne le leur aurait interdit, au contraire).
— Zemmour cite Nietzsche « La faiblesse attire la haine ». Et Castex, au nom de la France, est humilié par l’Algérie. Finalement il ne s’y rendait que pour confirmer repentance, crime contre l’humanité, accueil en masse de migrants et aide financière. Ça vaut bien un peu de haine en retour.
— Bien aimé : « Dieu a donné un cerveau et un sexe à l’homme mais pas assez de sang pour irriguer les deux à la fois ». (Desproges).
— Bien aimé : « Bilderberg. Trilatérale. Forum de Davos : La Trilogie du Mal ».(Réfléchir&Agir).
— Ayant reçu quelques courriels concernant ma remarque de dimanche dernier concernant  liberté-égalité-fraternité, je tiens à rehausser le débat avec A. France :
Liberté : « Tous les partis qui se trouvent exclus du gouvernement réclament la liberté parce qu’elle fortifie l’opposition et affaiblit le pouvoir. Pour cette même raison, le parti qui gouverne retranche autant qu’il peut sur la liberté. » (Le mannequin d’osier, Bergeret dixit).
Égalité : « Les hommes ne seront jamais égaux ; ce n’est pas possible, et l’on a beau mettre le pays sens dessus dessous : il y aura toujours des grands et des petits, des  gras et des maigres. » (Les dieux ont soif, Mme Gamelin dixit).
Fraternité : « Il est vrai que de tous temps les hommes ont été méchants et cruels, et qu’ils ont toujours pris plaisir à tourmenter les malheureux. Du moins, avant qu’il y eût des philanthropes, ne torturait-on les hommes que par un simple sentiment de haine et de vengeance, et non dans l’intérêt de leurs moeurs. » (Le mannequin d’osier, Bergeret dixit).
— Formidable reportage mardi soir sur TMC sur l’incendie de ND – en fait sur l’extraordinaire travail des pompiers au péril de leur vie. Les mêmes pompiers qui se font caillasser par les  « jeunes » (Français ?) des banlieues. Ô France !
— Je lis que le taux de criminalité suit une croissance exponentielle (+90% en 20 ans) mais que celui de l’incarcération baisse. Y a là un double problème, arithmétique et politique,  trop calé pour moi ; peut être Taubira (entre deux visites à son fils en prison) et Belloubet (entre deux séances de coiffeur) ont-elles la réponse.
— Malgré tout cela, la nouvelle la plus ahurissante de la semaine, la plus honteuse, la plus symbolique du naufrage mondialiste de notre civilisation, venue des EU et trouvant en France un terrain de jeu « préparé à l’avance » en boulevard  par une trentaine d’années de politique de capitulation migratoire  : lorsqu’Évian nous encourage à boire de l’eau (merci, on ne le savait pas), elle commet la faute grave d’oublier le ramadan et de ne pas ajouter « uniquement pendant votre sommeil ». Insulte à Mahomet ! Alors Évian s’aplatit, « s’excuse” (à défaut d’être excusée). C’est inouï. Si un jour j’achète de l’eau minérale, plutôt crever de soif que de boire Évian ! Décidément, Évian rime avec capitulation.
                                                         Bon di, bon conf, bon couv et bonne conti.

Derniers articles Tour d'horizon

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.