Conseils pour les jeunes blancs qui veulent réussir

dans Résister
Comment gérer son temps quand on est un jeune blanc? Encore une vidéo de Dan Lok, mon canado-hongkongais préféré. Clair, concis, efficace et bien réalisé donc agréable à écouter ou regarder. Le temps est précieux.


Rédaction NSP
André du Pole

En France, on ne l’apprend pas, car le système est conçu pour vous faire perdre votre temps. Des années de scolarité de masse, séparées du réel, où rien n’est justifié ni motivant. Il faut attendre l’université ou à tout le moins le lycée pour se rendre compte que les connaissances sont intéressantes, et le monde du travail pour réaliser l’importance du savoir-faire et des compétences. Tout ce qui vient avant relève du bourrage de crâne, de l’ennui et donc du temps perdu. Puis, quand vous vous rendez compte de l’intérêt d’approfondir ses connaissances, du phénomène “temps = argent”, ou quand vous avez des enfants… vous découvrez les limites de votre temps et donc sa valeur. Pour les Blancs, le temps est d’autant plus précieux qu’il joue contre eux. La démographie des Autres, l’effet approfondi de la propagande, jouent en notre défaveur. C’est pour ça que les musulmans peuvent jouer la taqya, la dissimulation : leur démographie joue pour eux. Enfin, jusqu’à récemment, car désormais ce sont les noirs qui ont l’avantage démographique et même les salafistes risquent de devenir un îlot “caucasien” au milieu de la France grand remplacée.

Se former en autonomie

Les blancs se doivent donc d’être efficaces et de donner la priorité à l’essentiel. Mieux, ils doivent multiplier leur pouvoir avec le temps et les ressources dont ils disposent déjà pour entretenir un “cycle de puissance” et être de plus en plus puissants dès aujourd’hui. Les entrepreneurs qui réussissent le savent déjà et l’appliquent dans leur vie au quotidien. Dan Lok donne trois conseils à ce sujet : 1) Réserver sa première heure de la journée. La première heure a tendance à conditionner le reste de la journée. Facebook and co, addictifs et disponibles sur smartphone, vous encouragent à aller sur les réseaux sociaux, checker vos mails, Twitter… dès le réveil. C’est une très mauvaise idée. Ça vous excite superficiellement, ça vous déconcentre et vous êtes passifs face à l’information. “Les posts et messages des autres, c’est l’agenda des autres“. Donc pas le vôtre. Mieux vaut, à la place, lire (des livres ou des articles), faire du sport, ou même prendre le petit déjeuner en famille quand on a un foyer avec interdiction de piquer du nez sur le smartphone. Et les mails/réseaux sociaux ? Déjà, priorité au professionnel, ensuite mieux vaut avoir un ou deux moments dans la journée pour regarder les réseaux sociaux, par exemple après le déjeuner et en début de soirée, que se laisser distraire tout au long de la journée. Cela permet une bien meilleure concentration. 2) Avoir des ordres de grandeur financiers.
Lok conseille d’avoir un but financier. Combien voulez-vous gagner par an? Ou par mois? Ou par jour? Quelle que soit la réponse, vous disposez d’un certain nombre d’heures pour ça. Divisez donc le but par le nombre d’heures passées à travailler et réservez ce nombre d’heures. Si le but demande trop d’heures, c’est qu’on ne vous paye pas assez par heure et que vous devez avoir une spécialité, une affaire… plus rentable. Bien entendu, si vous êtes payé au contrat plutôt qu’avec un salaire fixe par exemple, ou à la vente, la concentration joue aussi. 3) Évitez les pièges à pauvreté que sont les emplois au SMIC ou payés moins de 1500 euros (grand minimum) par mois. Ces activités vous font perdre votre temps. Vous vous fatiguez à gagner peu. Si vous y apprenez quelque chose, ou que ça donne une mention à peu près décente sur le CV, pourquoi pas. Sinon, mieux vaut toucher le RSA, toutes les allocations possibles, et se former même en autonomie sur des compétences ou des spécialités qui permettent de meilleurs gains. Les trucs mal payés ça va quand on a 18-22 ans et qu’on a besoin d’un CV, à la rigueur.
Après, laissez-les aux bas QI, envolez-vous vers quelque chose de plus méritoire et qui offre des perspectives. “Chaque minute est un investissement.” “Une heure vaut de l’or, mais vous ne pouvez pas racheter une heure passée même avec de l’or.”