Covid, la stratégie de la terreur

dans Résister

Durant les 15 derniers mois, jour après jour, les médias ne cessent de diffuser la propagande hystérique des gouvernements européens et nous submergent par leur stratégie de la terreur : ORDRES + CONTRORDRES = DESORDRES.


Rédaction NSP
Peter Kierstens

L’épidémie ne devait pas se diffuser en Europe et se cantonner à l’Asie selon les déclarations de certains ministres de la Santé, au début de l’an 2020. Puis on nous a dit que le port du masque n’était pas essentiel si l’on n’était pas malade. Ensuite, le dépistage des malades ne présentait pas d’urgence. Et l’isolement dans des centres médicaux était superflu. Le manque d’appareils respiratoires pour la réanimation artificielle par contre, lui, était criant. Il fallait donc absolument pallier cette carence par des interdictions de circuler de mars à mai 2020. Les clowns qui dirigeaient l’Europe nous avaient promis la Lune, en affirmant dès juillet 2020 que les vaccins allaient résoudre tous les problèmes et nous conduire vers « le monde d’après », sans couvre-feux…

Enfin, après l’annonce fin 2020 de divers sérums disponibles sur le marché, la Commission Européenne aurait commandé plus d’un milliard de doses pour les 26 pays de l’Union. Fin mars 2021, après 3 mois, seuls 10% des européens auraient reçu la 1ère injection ( sauf Malte 25%) contre 50% en Grande-Bretagne, 30% aux USA et 25% mais 65% en Israël. Cela démontre clairement les incompétences, l’incurie et l’incapacité de la majorité des Chefs d’Etat et de Gouvernement en Europe pour la gestion de cette crise, alors même que ceux-ci ont imposé des Plans d’Urgence Sanitaire qui les autorisent à gouverner par décrets, en court-circuitant les Parlements !

LES POURRITICARDS SE FOUTENT DU MONDE : ON DOIT LES DEGAGER !

Sous prétexte de « sauver les hôpitaux » et les plus vieux de la société, « les plus fragiles » (lire les obèses, les diabétiques ou les cardiaques) les princes qui nous gouvernent ont stoppé la majeure partie des activités économiques de nos pays et assigné leur population à résidence. De nombreuses interdictions d’activités limitent les déplacements des personnes et conduisent à creuser le gouffre des dettes publiques et l’explosion du chômage, malgré de multiples aides, subventions ou prêts qu’il faudra quand même rembourser un jour.

NON, leur « monde d’après » ne sera pas différent du monde de 2019.

Et pour ceux d’entre nous qui ne sont pas tombés dans la paranoïa ou l’hystérie il est tout de même évident de constater que ce Covid-19, SRAS-COV-2, est une fois encore venu de Chine et ne tuera pas de façon terrifiante tout le monde, mais évidemment les plus âgés (dont je fais partie) comme c’est logique, car nous ne sommes pas éternels !

Enfin, il est quand même curieux que PAS LE MOINDRE EXPERT OU MEDECIN ne compare cette épidémie à d’autres fléaux qui accablent aujourd’hui notre planète. Depuis 15 mois, le Covid-19 est la cause de 2,717 millions de décès dans le monde, soit en moyenne 6.000 par jour (et 4.500 le 20 mars 2021). Mais TOUS LES JOURS, ce sont 25.000 personnes qui meurent de faim sur notre Planète (source « La faim » de M. Caparros en 2015) soit 9,125 millions de décès par an dus à la faim surtout au Soudan du Sud, au Yémen, en Afghanistan, à Haïti, au Venezuela, en Ethiopie ou en République du Congo, sans oublier l’Inde, le Pakistan ou le Bangladesh par exemple. Quelle télévision, quelle radio ou journal à grande diffusion en a fait ses gros titres ces derniers mois ? Silence dans les rangs, ce n’est pas le sujet qui fait encore pleurer Margot.

OUI, la faim tue 5 fois plus que le Covid dans le monde en ce mois de mars 2021 et là, pas de vaccin ?

Où se trouve la priorité ? Dans les poubelles : 930 millions de tonnes de denrées alimentaires ont été gaspillées en 2019 (soit 120 kgs/an par consommateur) ! (Source = Programme des Nations Unies pour l’Environnement).