“Derrière tout grand vaccin, il y a toujours un (des) juifs”

dans Zones occupées

Le Portail Juif Francophone l’affirme “Derrière tout grand vaccin, il y a toujours un (des) juifs.”


L’individu ne représente pas nécessairement la meute, mais lorsque l’individu atteint la renommée ou la notoriété, il ou elle est immédiatement associé pour le meilleur et pour le pire par l’ami et l’ennemi au pays ou à la foi dans lequel il est né. Cela est particulièrement vrai dans le cas des Juifs, qui, après tout ce qui est dit et fait, représentent pourtant un pourcentage infime de la population mondiale et à peine 0,1 % de la population française. Finalement, on se demande bien pourquoi on en entend autant parler. Certains malveillants insinuent même qu'”ils sont partout”. On ne peut pourtant pas échapper à leur présence à la pointe des grandes entreprises dans la course à la recherche d’un vaccin qui préviendrait le coronavirus. Le vétérinaire et biotechnologiste grec Alexandre Bourla dirige Pfizer, et le médecin-chef de Moderna , le Dr Tal Zaks, est un Israélien qui a obtenu son doctorat à l’université Ben Gourion du Néguev et qui donne des interviews en hébreu aux médias israéliens.  Naturellement, horresco referens, il y a déjà eu de viles accusations antisémites contre Bourla et les Juifs en général, alors que ces braves gens ne pensent qu’au bien de l’humanité en inventant de formidables vaccins qui sauveront le monde.

Alexandre Bourla est issu d’une famille séfarade de bijoutiers et de promoteurs immobiliers qui a fui l’Espagne et vit en Grèce depuis plus de cinq siècles. Les membres de sa famille faisaient partie des rares survivants de la communauté juive autrefois florissante de Thessalonique, qui a été pratiquement détruite par les nazis. Il a quitté la Grèce à l’âge de 34 ans pour poursuivre une carrière dans le secteur pharmaceutique et a rejoint Pfizer en 1993. Il a représenté la société dans diverses divisions de différents pays et s’est hissé au sommet. Bien qu’il vive en Amérique depuis plusieurs années, il continue d’entretenir une maison en Grèce. En avril 2019, M. Bourla a été nommé «leader grec le plus éminent» de l’industrie pharmaceutique mondiale par l’ambassadeur des États-Unis en Grèce Geoffrey R. Pyatt, lui-même grand combattant contre l’antisémitisme,  lors de la cérémonie de remise des Prix Galien Greece.

Moderna se dit très fier de ses origines juives sur le site Israel Valley. Né en Israel et issu lui aussi de la communauté grecque de Thessalonique, le Dr Tal Zaks est un ancien de l’université Ben Gourion, fils d’un mathématicien président de Israel Mathematical Union, a servi dans les forces de défense israéliennes avant de finir sa formation à l’université de Pennsylvanie. Après quelques années chez Glaxosmithkline puis un passage chez Sanofi, il rejoint Moderna pour créer la très juteuse nouvelle forme de médicaments à base d’ARNmessager. Il a d’ailleurs fait vacciner sa vieille maman de 80 ans qui vit à Raanana, près de Tel-Aviv.

Le vaccin Moderna est actuellement le plus cher pour les collectivités. Alors que celui-ci n’a pas été divulgué par les institutions européennes, la secrétaire d’Etat au Budget belge, Eva de Bleeker, a en effet publié le 17 décembre sur Twitter le tarif des doses commandées par la Belgique. La dose de vaccin Moderna y apparaît comme la plus onéreuse, à 18 dollars, soit 14,60 euros environ, contre 12 euros pour celle du vaccin Pfizer, et 1,78 euro celle du britannique AstraZeneca . Quand on sait que Pfizer envisage d’augmenter le prix des doses en fonction de la loi de l’offre et de la demande et de passer à trois injections par an puis de vacciner la population mondiale, y compris les récalcitrants, nous laissons nos lecteurs calculer les bénéfices juteux que vont faire ces grandes entreprises philanthropiques au nom du “bien commun”.

Source : JForum.fr

Derniers articles Zones occupées

Tous vaccinés ?

Tous vaccinés ? est un documentaire remarquable réalisé par le journaliste Armel Joubert
Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.