Dictature sanitaire : émeutes de la faim au Liban

dans NSP Express

Depuis trois nuits la révolte gronde dans la deuxième plus grande ville du Liban Tripoli.


Tripoli est une des villes les plus pauvres du Liban où vivent un nombre considérable de travailleurs pauvres, des journaliers pour la plupart. Et pour eux les différents confinements décrétés depuis le début de l’année 2020 ont eu des conséquences dramatiques. Plus de travail, plus d’argent, plus de nourriture.

Mourir de faim ou du Covid” affirme un manifestant qui, comme tous les autres, n’a plus rien à perdre. Comme plus de la moitié des Libanais, il vit largement sous le seuil de pauvreté et n’a d’autre choix que de braver les interdictions pour survivre.

Les manifestants ont attaqué le Sérail de Tripoli (lieu du gouvernorat) et les violences se poursuivent encore actuellement au point que la police a répliqué par des tirs à balles réelles alors que les autorités ont prolongé le confinement jusqu’au 8 février 2021.

Source: Euronews

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.