Enfin une bonne nouvelle…

dans Tour d'horizon

Valérie Giscard d’Estaing est décédé âgé de 94 ans dans sa propriété d’Authon dans le Loir-et-Cher après avoir été hospitalisé dans le service de cardiologie du CHU Trousseau de Tours depuis la mi-novembre. Il est donc décédé des conséquences d’une cardiopathie sévère et… de vieillesse, même si la grand presse prétend depuis ce matin qu’il aurait été frappé par la Covid-19.


Rédaction NSP
Arnaud Raffard de Brienne

Quelles consignes ont donc été passées aux agences de presse depuis hier en fin de journée ? Qu’on se le dise, statistiques bidonnées obligent, il ne meure plus en France que des malades du Covid !
Contre l’opinion d’une majorité de Français, Valéry Giscard d’Estaing avait imposé la loi sur l’IVG et, avec Chirac, le regroupement familial qui nous vaut l’état de la France aujourd’hui. C’est l’occasion de souligner que toutes les mesures législatives ayant hypothéqué l’avenir de notre nation – comme la suppression de la peine de mort, la Constitution européenne rebaptisée Traité de Lisbonne, etc… – ont été imposées au peuple français contre l’opinion majoritaire du moment.

Ce nuisible à la longévité exceptionnelle aura, avec Jacques Chirac, grandement contribué au déclin et à la ruine de notre pays dont le processus a parfaitement été décrit dans l’ouvrage publié par Yves-Marie Laulan Le Couple Giscard-Chirac : deux années de plomb qui amorcent le déclin 1974-1976 (éditions François-Xavier de Guibert, 2010). En quelques décennies, ces malfaisants et leurs successeurs auront saccagé et ruiné le pays de leurs contemporains et leur descendance.

Quand on sait ce que coûtent aux contribuables les anciens présidents de la république, on se dit qu’il était temps que la plaisanterie cesse. C’est chose faite et ainsi se résume notre éloge funèbre, aux antipodes de la déferlante d’hypocrisie recommandant son âme à Dieu et vantant les innombrables bienfaits de ses mandatures.

Derniers articles Tour d'horizon

Haut De Page