Et maintenant Bill Gates se mêle du climat

dans NSP Express

Ce mêle-tout de Bill Gates se prend décidément pour un démiurge, comme si sa réussite dans l’informatique lui conférait une sorte d’omniscience couvrant tous les domaines et notamment ceux qu’il maitrise le moins.


Après ses avertissements et péroraisons sur les pandémies et la vaccination de masse, voici que notre informaticien, se prenant sans doute pour Dieu le Père, prétend réguler le climat et intervenir pour limiter le rayonnement solaire.
Il suffirait, selon une étude mené par des chercheurs de Harvard et pour lesquels il ouvre largement les cordons de sa bourse, de pulvériser dans l’atmosphère des dérivés d’aluminium capables de réfléchir les rayons du soleil pour faire baisser instantanément les températures. Sans aucun souci, bien entendu, des conséquences dramatiques des retombées continues de poussière d’aluminium sur la vie sous toutes ses formes.

L’exposé succinct de ce projet fait immédiatement penser aux “chemtrails” décrits depuis tant d’années par quelques courageux lanceurs d’alerte sous les quolibets, ricanements moqueurs et qualificatifs peu flatteurs de complotistes, illuminés ou cinglés mais qui qui semblent, une fois encore, avoir eu raison avant tout le monde.

Claire Séverac doit se retourner dans sa tombe…

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.