Femmes françaises : pour être minces, porter des talons hauts!

dans Le foyer parfait

On nous saoule tous les jours avec l’obésité et l’indice de standardisation humaine édicté par les médicocrates obsessionnels, l’indice de masse corporel ou IMC obtenu divisant la masse exprimé en kg par le carré de la taille exprimée en mètres.


Claude Timmerman
Histoire d’affoler le populo et les greluches, on a même inventé le “surpoids” une notion vague qui ne s’apprécie que par des tests pratiques: ainsi le surpoids chez un mannequin est la limite au delà de laquelle on cesse d’infliger des bleus à son partenaire quand on flirte.

Les médicocrates, subventionnés par les fabricants de régimes ont décidé que l’obésité commençait à 30 et le surpoids à 25…

C’est là qu’il faut suivre les publicités pour voir l’ampleur de l’arnaque engendrée par la pression médiatique.

Ainsi un site bien connu se vante de faire perdre 15 kg en 5 mois au cobaye de service tout frétillant d’avoir retrouvé la norme indiçaire imposée…

Quand on connaît le prix mensuel de ces sites on ne peut que s’interroger sur la bêtise des clientes qui s’y abonnent:

La solution est simple, élégante, et même beaucoup plus économique que les régimes: de 50 E à 150 E

Mesdames, ABANDONNEZ les baskets et (Re)METTEZ des talons!!!

Exemple : une femme d’1,70m qui pèse 85 Kg atteint l’obésité.

Avec des talons de 8 à 10 cm elle n’est plus qu’en surpoids.

Le soir, avec des talons de 12 cm elle a presque atteint la norme de 25!