Le jardinage tue, pas le vaccin !

dans NSP Express

Un sexagénaire meurt en jardinant quelques jours après sa vaccination. “Hasard ou coïncidence?” comme diraient les complotistes. Naturellement, la plainte déposée par la famille est classée sans suite et Big Pharma continue à piquer à tour de bras !


Dans un communiqué, le procureur de la République Rodolphe Jarry explique qu’il ressort des éléments de la procédure et de l’analyse du dossier médical de cet homme, âgé de 75 ans et domicilié à Capbreton, que la vaccination intervenue 12 jours avant le décès apparaît comme une “coïncidence chronologique”.

Il a été établi “que la période post-vaccination chez la personne décédée ne correspondait nullement au tableau clinique qui a pu être observé chez certaines personnes ayant présenté des thromboses veineuses”, poursuit le communiqué.

Le 15, un ami l’avait trouvé inanimé dans sa propriété alors qu’il était manifestement en train de jardiner. Le médecin urgentiste qui a délivré le certificat de décès, a précisé aux enquêteurs que “compte tenu de l’âge de l’intéressé et de ce qu’il effectuait des travaux de jardinage qui nécessitent un effort conséquent, la cause la plus probable du décès était un infarctus”.

Dans sa plainte déposée à Dax en avril, la famille souhaitait que le corps du défunt, un homme présenté comme “très actif” et n’ayant “aucun antécédent médical”, soit exhumé et qu’une autopsie menée afin de pouvoir expliquer la cause de son décès.

Source : Le Parisien

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Par chèque.
Les Amis de Nous Sommes Partout
42 rue Jean-Jaurès
62100 Calais

Nous comptons sur vous.