Les tristes mésaventures des Shadoks et des Gibis

dans Zones occupées
Laissez-moi vous raconter une bien triste mésaventure …


Caroline-Christa Bernard 

Les Shadoks ont pour antagonistes les Gibis, des êtres en tous points supérieurs qui, par pitié, aident les Shadoks alors que ces derniers ne vouent que de la haine aux Gibis.

Les Shadoks multiplient les pillages, les agressions et les attentats contre les Gibis témoignant ainsi de leur hostilité et de leur détestation de plus en plus virulente envers les Gibis.
Mais étonnamment, les Gibis continuèrent d’ouvrir les portes de leur pays au Shadoks refusant de reconnaître la menace et semant ainsi les germes d’affrontements inévitables sur leur propre sol.
Fort de cet aveuglement, les Shadoks se comportèrent alors en terrain conquis, s’imaginant déjà à la tête du pays des Gibis.
C’est alors qu’une poignée de Gibis décidèrent de se lever pour dire la vérité et changer le destin de leur propre pays.
L’histoire se conclue par la victoire des Gibis qui mirent fin à des décennies de violence et de barbarie sur leur propre territoire de la part des Shadoks.
Les Shadoks furent contraints de retourner chez eux en bateau, en avion et en soucoupe volante. Et encore aujourd’hui, les Shadoks continuent de pomper pour s’enfoncer chaque jour davantage dans les ténèbres.
Tags: