Marche des “libertés” contre les idées d’extrême-droite: quatre boomers et trois crasseux

dans NSP Express

Samedi 12 juin, la crème de la gauche avariée défilait dans les grandes villes de France contre “les idées d’extrême-droite” : de moins en moins nombreux et de plus en plus indigénisés et LGBtisés, les guignols antifascistes bas du front manifestent donc contre “des idées”. 


Des boomers pleins aux as sur des vélos fleuris, des crasseux antifas, des punks à chien, des goudous poilues, des gourgandines à allogènes, des invertis étriqués, des féministes mal lavées à cheveux bleus, un Mélenchon enfariné et solidaire de Macron (une tarte, de la farine, manque plus que la crème), des syndicalistes gavés de subventions, des verdâtres mangeurs de quinoa, des climatophiles à portable, des mémères en manque de sensations, des djeunes déguisés en zoulous (oh la vilaine appropriation culturelle), des francs-maçons engorgés de république, des mahométanes voilées jusqu’aux yeux, des imams gays, la gauchiasse a tout pour plaire, surtout son immense soumission au système, tout ce petit monde défilant dûment masqué.

L’intéressant de l’affaire, c’est bien que tous ces idiots utiles soient de moins en moins nombreux et de plus en plus ridicules et enfarinés. En effet, parmi le peuple de France, qui s’intéresse à des slogans indigénistes (“les blancs dehors”) ou sexistes (“les hommes derrière”), qui s’intéresse à ces guignols arc-en-ciel qui revendiquent des droits pour les autres et surtout pas pour les nôtres ? Qui s’intéresse encore à un ramassis de pseudo-rebelles racistes et sexistes, donneurs de leçons de morale à la sauce woke ? Qui s’intéresse à ces homoncules qui défilent contre des idées, parce qu’ils n’en ont pas ? Ils défilent et palabrent entre eux, entre bien-pensants et membres du “camp du bien”. C’est beau, les certitudes, à ce niveau de bêtise.

Dans certaines grandes villes, ils n’étaient pas plus de 60 … sur des populations de 80 000 habitants … L’antifa, une espèce en voie de disparition ? Vite, créons un zoo pour les sauver !