Mardi de la première semaine de Carême : un coeur d’enfant

dans TradiNews

Dieu nous parle : Vous avez mis la louange dans la bouche des enfants! Evangile – saint Matthieu 21,16.


Méditation : L’Evangile saint Matthieu raconte comment Notre-Seigneur a guéri un grand nombre de malades et d’infirmes. Devant tant de merveilles, les enfants qui se trouvaient là se sont mis à acclamer Jésus : “Hosanna au fils de David!” Ils ont un coeur simple. Ils sentent que Jésus est le Messie tant attendu et ils lui font fête.  Notre-Seigneur dira un jour que le royaume des cieux est pour ceux qui ressemblent aux petits enfants. (Mt 18,3)

Aujourd’hui les Pharisiens, qui sont pourtant savants, ne comprennent même pas qu’une prophétie est en train de s’accomplir sous leurs yeux! Alors Notre-Seigneur leur rappelle cette parole du Psalmiste: “De la bouche des tout-petits et de ceux qui sont encore à la mamelle, tu t’es préparé une louange.” (Ps 8,3) Le coeur des Pharisiens est plein d’orgueil et de jalousie, voilà pourquoi il est enténébré, plongé dans l’aveuglement le plus complet.

Il est important de nous en rendre compte au moment de ce Carême. En ce temps de conversion, bannissons toute forme d’orgueil, toute jalousie de notre coeur, si nous ne voulons as subir un jour le châtiment terrible de l’aveuglement. Imitons au contraire la simplicité des enfants. Ce sont les dispositions à cultiver pour attirer sur nous les grâces de Dieu.

Seigneur Jésus, nous voulons imiter les enfants de Jérusalem pendant ce Carême. Nous désirons, nous aussi, manifester la même simplicité et nous appliquer avec joie à la prière de louange. Seigneur Jésus, apprenez-nous à mieux prier en toutes circonstances : en voiture, en voyage ou dans les transports en commun, mais aussi par des oraisons jaculatoires (courtes invocations lancées vers le Ciel), au travail, au bureau ou à la maison.

Prière:

Donnez-moi, Ô Seigneur un coeur simple, sans duplicité, ni détours ; un coeur qui tende à vous avec la simplicité d’un enfant. Père Gabriel de sainte Marie-Madeleine, ID, T.5, p.107.

Ou bien

Sainte Marie, mère de Dieu, gardez-moi un coeur d’enfant, pur et transparent comme une source. Obtenez-moi un coeur simple qui ne savoure pas la tristesse, un coeur magnifique à se donner, tendre à la compassion, un coeur fidèle et généreux, qui n’oublie aucun bien et ne tienne rancune d’aucun mal.

Faites-moi un coeur doux et humble, aimant sans demander de retour, joyeux de s’effacer devant votre divin Fils ; un coeur grand et indomptable, qu’aucune ingratitude ne ferme, qu’aucune indifférence ne lasse ; un coeur tourmenté de la gloire de Jésus-Christ, blessé de son amour, et dont la plaie ne guérisse qu’au Ciel. Ainsi soit-il. Père de Grandmaison.

Pensées

Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez pas, et ne devenez pas comme de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. Mt 18,3.

Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher… Message de Notre-Dame de Pontmain en 1871.

Résolutions: 

  1. Etre franc, sincère et ouvert avec ses proches.
  2. S’habituer à reconnaître ses torts et ne jamais recourir au mensonge pour les masquer. Ne jamais se mentir à soi-même.
  3. Prier dès que les circonstances le permettent, par exemple dans les embouteillages ou les salles d’attente.
  4. Prier en famille avec les enfants.


Texte tiré du livre
Le Carême au jour le jour de l’Abbé Patrick Troadec

Derniers articles TradiNews

4 mars : saint Casimir

Sanctorum, édition originale du XIXème siècle : Casimir, le troisième des treize enfants
Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.