Messe à Sainte-Eugène-Sainte-Cécile : deux ecclésiastiques embastillés par la république sanitaire

dans TradiNews

La prétendue pandémie est régulièrement pain bénit pour la république maçonnique et ses médias aux ordres pour s’en prendre à l’Eglise traditionnaliste, tout cela, bien entendu, avec la complicité de l’église apostate de Vatican 2.


Comme au bon vieux temps de la Terreur, la république, avec la complicité des merdias aux ordres et des sbires de Vatican 2 noyautés par la franc-maçonnerie, n’a de cesse de tenter de détruire la vraie Eglise. Pourquoi? Tout simplement parce que la vraie Eglise n’est pas dupe de ses mensonges, de la mascarade insensée organisée autour d’une pseudo pandémie pour mieux asservir le peuple.

La république ne rêve que d’asservir et au nom des “grands principes”, elle vous rendra esclaves ! Alors que le Christ, lui, est venu pour vous rendre libres ! Ce que ces gens ne pardonnent pas à l’église traditionnaliste, c’est d’être du côté de la vérité, celle qui rend libre justement, et de ne pas être dupe de leurs singeries dictatoriales, sanitaires et vaccinales.

Mettre des prêtres en garde à vue, les poursuivre en justice, uniquement parce qu’ils ont célébré la messe, voilà qui ne s’était pas vu depuis 1792. Le prêtre et le vicaire de Sainte-Eugène-Sainte-Cécile (9ème arrondissement) sont accusés de “mise en danger de la vie d’autrui” parce qu’ils ont célébré les offices du Triduum pascal, parce qu’ils ont donné l’hostie dans la bouche, ce qui est parfaitement normal dans la liturgie catholique – Dieu ne se refile pas de main en main comme un billet de banque dans les rues du Sentier – et sans masques. Au nom de quoi auraient-ils dû renier leur sacerdoce en portant un masque qui n’est rien d’autre que le signe de la bête?

Le parquet de Reims a, lui aussi, ouvert une enquête pour des faits similaires pour une messe dans l’Eglise Sainte-Jeanne d’Arc, organisée par l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre. Il s’agit ici d’une attaque en règle contre la vraie Eglise, ses fidèles et ses saints prêtres. La complicité du diocèse de Paris est d’ailleurs affligeante car, loin de soutenir la foi, celui-ci se joint aux Judas pour condamner les saints prêtres qui n’ont fait que leur devoir. Mgr Aupetit a déclaré lancer contre eux une procédure canonique, alors qu’on le voit lui-même régulièrement célébrer sans masque. Quelle hypocrisie et quelle ignoble reptation au pied de la république !

Mais l’église conciliaire nous a habitués à ce type de contorsions et de soumissions avec un Pape aux ordres du Nouvel Ordre Mondial et de Big Pharma.

Gageons que tous ces contempteurs de vrais catholiques n’auront pas le même courage devant une synagogue bondée ou une mosquée pleine à craquer. Le Ramadan approche. Le Parisien enverra-t-il lui aussi un Judas pour dénoncer les mahométans? En tout cas, nul n’est allé surveiller les entrées et les sorties des synagogues pour Pessah et nul ne s’y est introduit pour compter les fidèles et les masques.

Depuis sa naissance dans le sang des nôtres, la république hait le Christ et ses fidèles et se fait complice de toutes les hérésies pour mieux les abattre.

Qu’importe !

Les Chrétiens ont subi les persécutions des Hébreux, des Romains, des Mahométans, des Révolutionnaires. Ils sont toujours là, présents et debout devant la Croix. L’immonde république peut bien tordre ses anneaux et faire crisser ses écailles : Christus regnat !

Et tous chouans ! A bas la Gueuse !

Derniers articles TradiNews

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.