“Oenologouine” : Un petit pinard avec vos moules?

dans NSP Express

Delphine Aslan sur son site Oenologouine propose depuis quelques années des ateliers de dégustation de vin en “non-mixité”, pour les femmes, les lesbiennes, les bis, les trans…mais surtout pas les hommes.


Rédaction NSP
Klara von Kustnitz

Il paraît que le milieu du vin est sexiste, que ces vilains messieurs prétendent que les femmes n’y connaissent rien en picrate. Moi qui suis tombée dedans quand j’étais petite grâce à une tante pourvue d’une cave mirifique, moi qui picolais au goulot du Pommard 1953 volé dans la dite cave avec mes copines, moi qui ai pris ma première cuite à huit ans en finissant le vieux bourgogne de Parrain, moi qui ai toujours goûté le vin au resto – du temps où il y avait des restos – parce que je m’y connaissais plus que mon jules, antécédents familiaux obligent, je vous garantis que je n’ai jamais essuyé d’affront sexiste un verre de vieux Bourgogne à la main, bien au contraire. Les messieurs, polis et alléchés, m’ont toujours resservie avec joie et galanterie, d’autant plus que je ne suis pas du genre piercing dans les narines et poil-aux-pattes. Si le pinard est un truc de femmes, c’est un truc de femmes à cheveux longs, en hauts-talons et en dentelle, pas de camionneuses poilues en godillots crasseux.

Delphine Aslan n’a pas dû tomber dedans quand elle était petite puisqu’elle croit utile d’apprendre à ses congénères à boire du pinard. Mais attention, entre gouines, bis, trans et autres machins LGBTQ et surtout sans les hommes, qu’elle ne semble pas porter dans son coeur.

Delphine Aslan, fondatrice de l’association FièrEs, association féministe à l’identité lesbienne, bi et trans, un collectif de gouines donc, comme elles s’appellent elles-mêmes, est à l’origine en 2013  de l’action Pas de PMA, pas de chocolat qui consistait, suprême intelligence, à envoyer des boîtes de chocolat vides aux ministres pour leur rappeler leurs engagements mortifères.

Parce qu’en plus de ne pas aimer les hommes, nos gouinasses avinées n’aiment pas les gosses. N’hésitez pas à leur envoyer vos bouteilles vides, à toutes fins utiles.

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.