Parly relance l’Epuration pour les militaires

dans NSP Express

Ce sont dix-huit militaires en activité qui vont passer devant un conseil militaire a annoncé le chef d’état-major des Armées. On leur reproche d’avoir signé une tribune pour dénoncer le «délitement» de la France dans le magazine Valeurs actuelles.


«Le but était de pousser un cri d’alarme sur la situation de notre pays» Dix-huit militaires en activité signataires d’une tribune dénonçant le «délitement» de la France et se disant prêts à «soutenir les politiques» qui œuvreront contre vont passer devant un conseil militaire, a annoncé le chef d’état-major des Armées. Il passeront «chacun devant un conseil supérieur militaire», a déclaré le général François Lecointre au quotidien Le Parisien en évoquant de possibles «radiations» ou «mises à la retraite d’office». «Je considère que plus les responsabilités sont élevées, plus l’obligation de neutralité et d’exemplarité est forte».

La ministre en escarpins contre “les généraux en charentaises”

«Ces officiers généraux vont passer chacun devant un conseil supérieur militaire. Au terme de cette procédure, c’est le président de la République qui signe un décret de radiation», a précisé le général Lecointre. La procédure est voulue par Florence Parly, ministre des armées et incompétente notoire en matière militaire, au vu de son parcours. Le freluquet de l’Elysée va trépigner, la Parly des armées va éructer, le général aux ordres va s’insurger et nos braves soldats seront jugés d’avance pour avoir dit la vérité. Le retour des tribunaux de l’Epuration, façon Nouvel Ordre Mondial.

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.