Pour un isolat blanc

dans Résister

A l’heure où les blancs perdent de plus en plus de droits et que les envahisseurs en gagnent, il est urgent de se préparer à un éventuel fractionnement de notre territoire. Ce qui veut dire que l’on doit avoir un jour notre fraction blanche pour survivre. Un isolat blanc.


Rédaction NSP
Milos Arkan

Loin d’être un fantasme de l’extrême-droite ni même une théorie complotiste, le grand remplacement est, pour les habitants des grands centres urbains, bel et bien une réalité et ne pas le voir c’est faire preuve d’une incroyable mauvaise foi. Les Français blancs sont de moins en moins nombreux. Il suffit d’aller voir dans les grandes villes comme Bordeaux, Lyon et bien évidement Paris pour s’en rendre compte. Dans chaque rue, chaque quartier, le regard est invariablement attiré par la présence des noirs, des arabes et d’autres non-blancs. Passer dans ces quartiers, c’est entendre très souvent parler une langue étrangère plutôt que le français. Preuve qu’ils ne veulent pas s’intégrer et qu’ils viennent s’imposer.
Dans un nombre toujours plus nombreux de nos écoles, le porc est proscrit pour ne pas heurter les musulmans. Les boucheries halal poussent comme des champignons, les mosquées sont construites avec le soutien des états musulmans, les prières islamiques de rues puis les zones de charia prouvent une fois de plus que nous sommes de plus en plus remplacés et il est à craindre que ces populations allogènes n’essayent un jour de nous balayer. Je dois rappeler à ceux qui ne comprennent pas que originellement la France est un pays européen donc blanc. Jusqu’à nouvel ordre, nos ancêtres celtes, gallo-romains et francs étaient des blancs et non des africains ou des orientaux au même titre que les ancêtres des Togolais ou des Ivoiriens étaient noirs. Une réalité qui peut paraître simpliste mais une réalité tout de même. Nous sommes un peuple blanc et nous aimerions le rester.

La gauche complice

Comme toujours la gauche dans sa logique idéologique contradictoire et son masochisme, se rend complice de la destruction de notre pays. Avec ses manifestations antiracistes qui incitent les blancs à se détester et lécher le sol comme des larbins, cette mouvance ne peut être que détestable. Les militants antifascistes qui se prennent pour des soldats de l’Armée rouge n’hésitent pourtant pas à aller porter plainte quand ils ont un problème avec des patriotes. Rien de plus méprisable mais ce n’est pas le pire. Sur leurs étendards figure l’image d’un homme frappant un autre homme au sol avec marqué en dessous : Good night white pride ( Bonne nuit fierté blanche ). Je rappelle que les antifascistes sont majoritairement des blancs et font flotter ce genre de drapeau. Ils font même des tee-shirts avec ce genre d’image.
Nous nous haïssons nous-mêmes et nous en sommes fiers ! Voila le message que les gauchistes envoient. Des associations gauchistes fournissent des vivres, des vêtements et des logements à des migrants mais  nos SDF français blancs, qu’en font-ils ? Rien du tout, parce que ces gauchistes sont des collabos et des traîtres. On nous suce les mollets  avec un prétendu “privilège blanc” mais pourtant les non-blancs reçoivent la plupart du temps bien plus d’aides de la part de l’état et des associations. Nos statues, nos monuments sont vandalisés par ces mêmes gauchistes. Défendons nos monuments !
Ces gens qui détestent leur race, leur histoire et leur coutume sont méprisables et  doivent être combattus de toutes nos forces.

Pour un isolat blanc !

Feu Jean Raspail avait prédit la nécessité des isolats comme communauté de survie pour les Européens. Quand le pays sera en guerre civile, il faudra que nous, blancs, nous regroupions pour survivre. Trouver un endroit pour installer un isolat n’est pas chose aisée cependant certains nationalistes proposent un isolat blanc en Bourgogne. C’est une bonne idée et  ils se reconnaîtront. Encore une fois, il existe des exemples modernes d’isolats. Lors des guerres yougoslaves, les Croates ont formés la république d’ Herceg-Bosna en Bosnie pour ne pas se faire anéantir par les Serbes et les Bosniaques. Les Serbes ont eu aussi leurs isolat en Croatie avec la république serbe de Krajina. Il a même existé un isolat bosniaque et pro-serbe, la Province autonome de Bosnie Occidentale.
Si un isolat blanc français devait voir le jour, il lui faudra s’attendre à des attaques et il devra se défendre pour sa survie. Un royaume-forteresse blanc, voilà ce qu’il nous faut. Cet isolat blanc sera un refuge pour les coutumes françaises. Seront préservés la foi catholique, le peuple blanc, les libertés individuelles, l’histoire de France, et ce qui pourra être conserver de notre patrimoine culturel. Les fêtes religieuses seront également préservées et d’autres  de nouveau respectées comme la fête de Saint Joseph ou la Transfiguration.
Des minorités pourraient y être accueillies mais attention elles devront être européennes. Les voici, les orthodoxes et les païens. Une armée sera constituée pour défendre l’isolat et un micro-gouvernement sera créé. Oui, nous avons droit à notre propre état comme les juifs en Israël. Le journaliste belge et de gauche radicale Michel Collon avait d’ailleurs  affirmé  dans une vidéo youtube qu’Israël avait une constitution raciale, ce qui lui avait naturellement valu des accusations d’antisémitisme. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que certains juifs ou israéliens pourtant très attachés à leur identité, ce qui est bien normal, se comportent comme les plus fervents gauchistes dans nos terres en défendant totalement l’idée de diversité au nom de “l’humanisme” et du “progressisme”.
A quand la possibilité pour les blancs européens de revendiquer leur identité sans se faire traiter de tous les noms d’oiseaux?

 

Derniers articles Résister

Haut De Page