Sport : le saucisson, les gonzesses et la bibine, c’est has been

dans NSP Express

L’UEFA, instance footballistique ploutocratique, vient de remporter la médaille d’or de la meilleure reptation devant les mahométans en supprimant les bouteilles de bière lors des interviews filmées des joueurs.


Bon d’accord, c’était de la Heineken, à peu près aussi goûtue que du pipi de chat, mais tout de même : les faits sont là. L’UEFA, si elle a refusé l’éclairage LGBT du Stade de France, s’est couchée comme la dernière des gourgandines devant les disciples du prophète. Il ne faudrait pas fâcher les sponsors et autres Qataris. La thune d’abord, l’honneur après.

Au chapitre soumission à l’idéologie gauchiste, on avait déjà eu la chasse aux pourtant fort avenantes hôtesses du Tour de France. Espérons qu’il n’en sera pas de même pour un des sponsors vélocipédiques préférés des Français : Cochonou. Mais le célèbre saucisson n’a rien à craindre, le vélo n’est pas près de s’ouvrir à la diversité, c’est trop fatiguant …

Nous attendons avec impatience le passage de la caravane du Tour à Roubaix ou Saint-Denis avec la 2CV Cochonou … Allez, même pas peur !