Trappes : Génération.s au Rabeh

dans NSP Express

A Trappes, un professeur de philosophie a osé dénoncé la mainmise des communautarismes sur la ville. Scandale! Ali Rabeh, édile trappiste élu Génération.s, monte au créneau.


Didier Lemaire, professeur de philosophie au lycée La-Plaine-de-Neauphle de Trappes, a commis l’impensable : il a osé critiqué l’islamisme rampant qui pourrit la vie de tous les habitants de la ville, de l’école et en passant, de la république qui n’a finalement que ce qu’elle mérite puisqu’elle l’a laissé rentrer . Depuis, le malheureux enseignant a reçu des menaces de mort et se trouve sous protection policière, ce qui constitue une preuve de ce qu’il avançait: le fanatisme islamique est là et bien là à Trappes.

C’était compter sans l’inénarrable Ali Rabeh, maire de Trappes, qui n’a jamais vu une voilée ou un barbu dans sa ville et encore moins entendu le moindre Allah Akbar au coin d’un réverbère. Selon lui, dénoncer l’emprise communautaire de l’islam, c’est “stigmatiser” les gentils habitants, car, bien sûr, il n’y a que de gentils habitants. Trappes, c’est le pays des Bisounours mahométans qui adorent tous les valeurs de la république.

Pourtant, notre édile au Rabeh semble avoir un problème avec les valeurs de la république puisqu’il s’est permis d’entrer manu militari avec quelques autres élus dans le sanctuaire de la république: le lycée La-Plaine-de-Neauphle, pour y distribuer des tracts, ce qui est strictement interdit par la loi. Et ce, malgré les injonctions réitérées à quitter les lieux de la part du proviseur. Pourquoi se gêner?

Il est vrai qu’avec un  taux de délinquance de 9,19 pour 1000 habitants soit largement au-dessus de la moyenne nationale (5,93),  cinq mosquées pour 32584 habitants et un taux de chômage exponentiel, plus de 15 %, il n’y a vraiment, vraiment aucune raison de “stigmatiser” les Bisounours trappistes… Et ce n’est pas Benoît Hamon, chef du parti Generation.s , mentor de M. Ali Rabeh, qui viendra protester puisqu’il ne voit aucun problème entre l’islam et la république…

Derniers articles NSP Express

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.