Vatican 2 : Marie, « réconfort des migrants »

dans TradiNews

Le pape François qui n’est plus à une trahison près vient de modifier les Litanies de Lorette pour y inclure l’invocation « Solacium migrantium » (réconfort des migrants).


Klara Von Kustniz
Klara Von Kustniz

Les litanies de Lorette sont liées à l’histoire de la Sainte Maison de Lorette, lieu saint où Notre Seigneur Jésus Christ fut conçu dans le sein de la Vierge Marie, maison transportée dans la ville de Lorette, dans la région des Marches, en Italie centrale, devenue depuis sanctuaire marial. La liturgie catholique autorise cinq litanies : à la Sainte Vierge, aux Saints, au Saint Nom de Jésus, à Saint Joseph et au Sacré-Coeur. Plusieurs papes ont modifié le texte de la litanie à la Sainte Vierge en y ajoutant des invocations particulières faisant référence à une qualité pérenne de la Mère de Dieu, « Mater boni consilii » par exemple par Léon XIII en 1903 ou « Mater familiae » par Jean-Paul II.
Selon l’église conciliaire et comme le rappelle Mgr Arthur Roche : «il apparaît important de faire le lien entre la spiritualité et la vie quotidienne. »
Voilà donc la très Sainte Vierge affublée du titre douteux de « réconfort des migrants », migrants pour la plupart musulmans et qui se moquent royalement de la Sainte Mère de Dieu. Les mêmes mahométans voient en la Vierge Marie – qu’ils nomment Maryam – la troisième personne de la Trinité ce qui est une hérésie totale. La sourate 19 du Coran, dite sourate de Marie est un ensemble incohérent sur la vie des prophètes Zacharie et Abraham et leurs divers problèmes de procréation . Au milieu de ce fatras issu d’une relecture apocryphe de la Torah ou des Evangiles apparaît, comme un cheveu sur la soupe, le récit de la naissance d’Issa (Jésus), fils de Marie. Rappelons que pour l’Islam, Jésus n’est qu’un prophète parmi tant d’autres, ce qui n’a pas l’air de déranger outre-mesure les pontifes conciliaires.
Les qualités de la Vierge Marie, citées dans la Litanie de Lorette, doivent être pérennes et non pas s’accrocher de manière arbitraire à une quelconque actualité. Avec l’apostat Bergoglio, il est à craindre que la Mère de Dieu ne soit mise à toutes les sauces afin de satisfaire ses amis mondialistes. Après une Vierge Marie « Réconfort des migrants », pourquoi pas une Vierge Marie « Copine des Mahométans » ou une « Marie Black Lives Matter » ?
Les Catholiques n’ont plus que deux choses à faire : prier pour que Rome retrouve la foi et se tourner vers la Tradition où on respecte encore le saint nom de Marie.

Derniers articles TradiNews

Haut De Page