“Vierge à la moustache” : lettre à madame la maire de Périgueux

dans TradiNews

Lettre de M. l’abbé Michel MORILLE (FSSPX) à la maire de Périgueux au sujet d’une énième provocation anti catholique et de la pseudo oeuvre d’art “La Vierge à la moustache.”


Madame la Maire de Périgueux,

Exerçant un ministère à Périgueux, quelle n’a pas été ma surprise quelques jours après le 8 mars d’être assailli de messages. Serait-ce des femmes qui me reprocheraient de n’avoir pas fait assez pour elles pour la journée de la femme, ou pour se plaindre des hommes, prenant conscience à l’occasion de cette journée ? Non.

Qui l’eût cru ? Ces femmes me prévenaient avec horreur de l’exposition d’une image de leur modèle tournée en ridicule, car c’est ainsi qu’elles l’ont perçue. Je parle, vous vous en doutez, de l’image exposée devant le théâtre de l’Odyssée, représentant la Vierge Marie moustachue en en porte-jarretelles.

Me renseignant sur internet, j’apprends que cette image entre dans le cadre d’une opération menée par l’association Femmes Solidaires en lien avec la mairie de PérigueuxComme son nom l’indique, j’imagine que cette association aspire à la solidarité et au bien-être des femmes dans un monde qui ne les épargne pas toujours…

Vous comprendrez je le pense mon étonnement qui s’en suit : sous prétexte de solidarité, des femmes sont choquées, et le mot est faible : « ignoble », « petit », « une honte », voilà les mots que l’on retrouve dans les messages qui nous sont envoyés.

Seulement, il n’est pas en mon pouvoir de faire cesser cette attaque contre leur féminité, qui malheureusement leur reste devant les yeux tant que cette image est exposée. Elles se sentent réduites à l’état d’objet comme cela a été fait avec le tableau de Bouguereau.

Vous imaginez bien qu’en tant que prêtre, j’aurais d’autres raisons de vous demander le retrait de cette image, car il ne me semble pas que l’heure soit à la division et à l’insulte. Mais je crains que ces raisons ne soient pas entendues.

En revanche, j’ose espérer que de savoir le mal-être des femmes devant ce tableau, alors même qu’il se veut promouvoir les femmes, ne vous laissera pas insensible.

C’est pourquoi, au nom de toutes ces femmes blessées, et afin que cela ne dure pas, j’ose vous demander de bien vouloir retirer cette image, comptant sur votre sens de la solidarité et du respect de toutes les femmes.

Respectueusement,

Michel Morille

Derniers articles TradiNews

10 juin : saint Landry

Évêque de Paris et fondateur de l’Hôtel-Dieu. Avant son élection épiscopale, il
Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.