Vivre le Carême : le Samedi après les Cendres

dans TradiNews

Péchés de la langue: DIEU NOUS PARLE : On amena les malades sur les lieux publics, et on pria [Jésus] de leur laisser toucher seulement la frange de son vêtement. Et tous ceux qui l’avaient touchée furent guéris. Évangile – Saint Marc 6, 56



MÉDITATION :
L’évangile d’aujourd’hui raconte comment Notre-Seigneur a guéri de nombreux malades. C’est une invitation discrète à reconnaître que nous aussi, nous sommes malades spirituellement. Au début du Carême, il est important de nous en souvenir.

Et parmi nos faiblesses, nous devons admettre l’amour déréglé de nous-mêmes. Celui-ci se manifeste notamment par une facilité à porter sur notre prochain des jugements téméraires, ou encore à médire de lui. Nous sommes trop souvent des voleurs de réputation. Tout homme est attaché à sa réputation. Or la médisance vient la détruire dans le coeur des autres. C’est pourquoi, dans toute société, il n’y a pas de personnes à redouter davantage que celles qui passent leur temps à dire du mal de leurs voisins. On ne mesure pas toujours la gravité de médisances que l’on croit inoffensives, ou de certaines calomnies. Une simple médisance qui tombe dans une oreille mal intentionnée, quel désastre!

On raconte que saint Philippe Néri donna un jour pour pénitence à une personne qui venait de s’accuser de médisance de plumer une poule sur son chemin de retour. Curieuse pénitence! Et quinze jours plus tard, alors qu’elle s’accusait du même péché, le confesseur lui dit : « Maintenant, pour votre pénitence, vous allez ramasser les plumes. » Voyant l’impossibilité de retrouver toutes les plumes dispersées, la femme comprit qu’une simple médisance, en se transmettant de bouche à oreille, pouvait également produire des méfaits insoupçonnés et bien difficiles à réparer.

Seigneur Jésus, je reconnais que je n’ai pas toujours été exempt moi-même de ce défaut. Aidez-moi à profiter de ce Carême pour éviter les péchés de la langue. Je prends notamment la résolution de me taire quand la réputation de mon prochain sera en jeu et de réparer autant que je le pourrai mes fautes passées.


PRIÈRE :
Seigneur, préservez-moi de juger et de critiquer le prochain ; donnez-moi pour tous des pensées de bonté et d’amour.

Père Gabriel de sainte Marie-Madeleine, ID, t. V, p. 25

Ou bien

Prions et supplions le Seigneur afin que, durant cette journée, il nous préserve de tout ce qui peut nous nuire. Qu’il mette à no tre langue un frein qui la modère, de peur que les accents de l’horrible discorde ne viennent à retentir.

Hymne de prime


PENSÉES

– Par la langue, nous bénissons le Seigneur et Père et, par elle, nous maudissons les hommes, qui ont été faits à l’image de Dieu : de la même bouche sortent bénédiction malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi.

Jc 3, 9-10

– L’amour de Dieu se manifeste non en critiquant les autres, mais en travaillant à leur sanctification.

St Maximilien Kolbe, CSm, 1918


RÉSOLUTIONS

1. Ne pas nous mêler de ce qui ne nous regarde pas.

2. Ne pas dire dans le dos de quelqu’un ce que nous ne dirions pas devant lui.

3. Écouter des opinions contraires aux nôtres sans nous impatienter et répondre calmement.

4. Ne pas dire de gros mots et, pour cela, rappelons-nous que, de notre langue appelée à louer Dieu, il ne doit pas s’échapper de mots incompatibles avec notre dignité d’enfants de Dieu.

5. Eviter absolument les propos outranciers et les insultes en tout genre.



Texte tiré du livre
Le Carême au jour le jour de l’Abbé Patrick Troadec

Derniers articles TradiNews

4 mars : saint Casimir

Sanctorum, édition originale du XIXème siècle : Casimir, le troisième des treize enfants
Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.