Vivre le Carême, samedi de la première semaine (des Quatre-Temps) : en marche vers la gloire

dans TradiNews

Dieu nous parle : Dieu prit avec lui pierre, Jacques et Jean, et il les emmena à l’écart avec lui sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Evangile saint Matthieu,17, 1 et 2.


L’Eglise invite aujourd’hui ses enfants à gravir la montagne du Thabor avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, Pierre, Jacques et Jean. Quand ils furent arrivé tout en haut, Notre-Seigneur fut transfiguré devant ses apôtres, et “son visage resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme la neige.”(Mt, 17,2)

Si déjà, d’une manière ordinaire, Notre-Seigneur rayonnait pas sa majesté, que penser de la gloire qu’ont entrevue saint Pierre, saint Jacques et saint Jean au mont Thabor! Pour montrer cette gloire, les évangélistes nous décrivent Notre-Seigneur comme ils présenteront l’ange de la Résurrection.

Cet épisode placé au début du Carême est déjà l’annonce de la résurrection de Notre-Seigneur. La gloire du Thabor figure, symbolise la gloire de sa résurrection. En nous présentant ce passage, l’Eglise veut nous montrer que tous nos efforts de Carême doivent nous permettre de participer à la gloire de la résurrection de Notre-Seigneur.

Mais si l’épisode de la Transfiguration annonce déjà la résurrection de notre divin Maître, il fait connaître également sa Passion. En effet, en montrant sa gloire à ses trois apôtres, Notre-Seigneur veut les préparer à supporter le choc de la vision de son agonie.

Ô Jésus, vous voulez me montrer, à moi aussi, que mes efforts de Carême me permettront de prendre part à votre gloire dans l’éternité bienheureuse, et auparavant de participer à la joie pascale. Ils me font gravir pas à pas la montagne sainte et me rapprochent de vous. Je désire poursuivre mes efforts, notamment dans une plus grande attention dans la prière.

Prière

Ô Jésus, que votre grâce triomphe en moi, jusqu’à me rendre digne de participer à votre glorieuse Transfiguration. Père Gabriel de sainte Marie-Madeleine ID, T.2, p.113

Ou bien

Que ma prière monte devant vous, Seigneur, comme un encens. Mes mains levées, comme l’oblation du soir. Graduel, Ps 140, 2.

Pensées

La vie chrétienne n’a pas seulement ses combats et ses épreuves, elle a aussi ses consolations. Et si du Thabor, il faut aller au Calvaire, du Calvaire, on revient au Thabor avec Jésus. L’âme ne fait qu’un chemin du Golgotha au Thabor. Elle sort du Golgotha pour aller chercher force et courage au Thabor. La vie est cette échelle. Ste Bernadette, CNI, p.357.

Par la prière, l’âme est comme un poisson dans l’eau. Plus les eaux sont abondantes, plus le poisson est content. Plus l’âme se livre à la prière, plus elle est heureuse. St curé d’Ars, PPJ1, 1er août.

Résolutions

  1. Soigner notre signe de croix et notre acte de mise en présence de dieu au moment de la prière.
  2. Bien se tenir à l’église et à la chapelle (tenue, attitude digne, silence, recueillement) en présence de Notre-Seigneur pour mieux participer à la joie des apôtres au Thabor.
  3. Prier pour les séminaristes qui entrent aujourd’hui dans la cléricature. Ils quittent l’état laïc pour embrasser l’état de clerc. Désormais, on leur donnera l’appellation de “Monsieur l’abbé”.


Texte tiré du livre
Le Carême au jour le jour de l’Abbé Patrick Troadec

Derniers articles TradiNews

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.