Vivre le Carême : vendredi de la deuxième semaine, le péché d’envie

dans TradiNews
  • Dieu nous parle : La pierre qu’on rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle. Evangile Saint Matthieu 21,42

Méditation

Quatre semaines nous séparent du Vendredi saint. L’église propose à la méditation de ses enfants deux épisodes de la sainte Ecriture qui annoncent les souffrances de Notre-Seigneur, le rejet dont il sera victime de la part de son peuple et le salut qu’il apportera aux âmes de bonne volonté.

Le passage de l’Ancien Testament présente Joseph, l’enfant chéri de Jacob, vendu par ses frères contre quelques pièces d’argent. Plus tard, en Egypte, il devint le sauveur de son peuple réduit à la famine. C’est une figure du Christ lui-même.

Le fils du maître de la vigne, dans la parabole d’aujourd’hui, est également une image de Notre-Seigneur. Fils aimé du père, il sera lui aussi vendu et livré aux païens. Par sa mort et sa Résurrection, il deviendra le Sauveur de son peuple et du monde entier! Le bon larron le comprendra tandis que le mauvais s’obstinera à demeurer dans les ténèbres, tout comme le feront le plus grand nombre des Juifs qui suivent les Pharisiens, auxquels Jésus-Christ dit aujourd’hui : “Le royaume de Dieu vous sera enlevé, et il sera donné à une nation qui en produira les fruits.” (Mt, 21,43).

Nous avons la grâce immense de faire partie de cette nation qui produira des fruits. L’église catholique est notre mère. A chacun de nous d’en être un digne représentant en apprenant à accueillir Jésus, à nous soumettre à sa loi et prendre part à sa croix.

Retenons également de ces deux épisodes de la Sainte Ecriture que c’est par envie que Joseph avait été vendu par ses frères et que les grands prêtres et les Anciens ont livré Jésus à Pilate. (Mt 27,18) Aussi, soyons nous-mêmes déterminés à éviter à tout prix ce défaut si nous ne voulons pas tomber dans le même aveuglement.

Seigneur, aidez-moi à accepter avec générosité les épreuves de la vie présente pour produire du fruit en abondance, et à éviter les péchés de jalousie afin de parvenir avec un coeur purifié à la belle fête de Pâques.

Prière

Ô mon Dieu, si je ne peux verser mon sang et donner ma vie pour vous, je veux du moins mourir à tout ce qui vous déplaît, au péché, aux désirs de la terre, aux convoitises des sens, au monde et à moi-même. Ste Bernadette, CNI, p.363

Ou bien

Coeur de Jésus, victime des pécheurs, ayez pitié de nous. Litanie du Sacré-Coeur

Pensées

Nous sommes aux yeux de Dieu ce que nous sommes : ni plus ni moins. St curé d’Ars, PPJ2, 16 novembre.

Recherchez toujours plus à contenter les autres que vous-mêmes et alors vous n’éprouverez plus ni jalousie, ni esprit de propriété par rapport au prochain. St Jean de La Croix, DP 17.

Résolutions

  1. Faire un effort qui nous coûte vraiment pour imiter Jésus.
  2. Prier pour la conversion des non-chrétiens et des non-catholqiues.
  3. Veiller à éviter les péchés d’envie.

Suggestion

Portons un regard profond sur Jésus en croix afin de mieux saisir la gravité de nos péchés qui ont causé sa mort et rendons-lui grâce d’être ressuscité pour nourrir notre espérance en notre propre salut.


Tiré du livre de l’Abbé Troadec, Le carême au jour le jour.

Derniers articles TradiNews

Haut De Page

Le magazine Nous Sommes Partout a besoin de votre soutien afin de poursuivre son développement, de financer son hébergement, ses sources de documentation et explorer de nouvelles pistes de diffusion.

Vous pouvez nous faire un don en ligne.
ou
Adhérer à l'association des Amis de NSP.

Soutien par virement.
Les Amis de Nous Sommes Partout
IBAN : FR76 1350 7001 6231 1213 906
BIC : CCBPFRPPLIL

Nous comptons sur vous.